Enssib  - École Nationale Supérieure des Sciences de l'Information et des Bibliothèques

École Nationale Supérieure
des Sciences de l'Information et des Bibliothèques

Normal view MARC view ISBD view

Beaucoup de gueule et peu d'or [Texte imprimé] : journal d'un réfractaire, 1944-1977 / Jean-Marie Domenach ; texte établi par Nicole Domenach et Goulven Boudic ; présentation et notes de Goulven Boudic

Type de document : LivresAuteur principal: Domenach, Jean-Marie, 1922-1997, Auteur Auteur secondaire: Domenach, Nicole, Editeur scientifique ;Boudic, Goulven, 1970-...., politiste, Editeur scientifique Langue : français.Éditeur : Paris : Éd. du Seuil, DL 2001, cop. 2001 : Impr. FlochDescription : 1 vol. (346 p.) : couv. ill ; 21 cmISBN : 2-02-047551-0.Résumé: A la fin de son journal, le 17 juin 1997, Jean-Marie Domenach écrivait : «Ne pas me déterminer par rapport à la mort, mais par rapport à la vie.» Dernière page du dernier de ses cahiers d'écolier, le seul dont la couverture soit encore claire, comme neuve. La série est disparate, d'épaisseur inégale, le format, scolaire, les couvertures, ternes. [...] Les cahiers se suivent et chaque couverture porte les dates des années écoulées. Mais il ne faut pas chercher un compte rendu rigoureux de ses travaux ni de ses combats. Parfois des indications ou la mention : «rien écrit ici depuis trois mois». Son journal, il le reprend «pour le plaisir» d'écrire, sans autre contrainte que celle de la mise en forme. Qu'il témoigne - l'aventure d'Esprit, les déceptions de l'après-guerre, la tragédie de l'Algérie, les prémices de 68 - ou qu'il raconte - ses rencontres avec les «grands», ceux qui ont fait l'histoire, comme avec chacun de ses interlocuteurs -, c'est un combattant qui parle, écoute, répond, intervient. S'il n'est pas content, il gronde ; une formule lui suffit pour assassiner l'adversaire ; une citation, anachronique, et on l'entend qui éclate de rire. Il n'a pas cessé de se battre contre les tricheurs, pour la libération de l'homme de toutes les tyrannies. Comment accepter le silence, laisser s'éteindre une voix qui s'adressait à tant d'amis ? Comment oublier sa réponse à la question qu'il se posait le 17 juin 1997 ? Il a continué à vivre sans se protéger et il est mort indigné., http://www.seuil.com/ouvrage/beaucoup-de-gueule-et-peu-d-or-journal-d-un-refractaire-1944-1977-jean-marie-domenach/9782020475518, site éditeur.Sujet - Nom de personne: Domenach, Jean-Marie, 1922-1997 Journaux intimes Sujet - Nom commun: Journalisme France | Presse -- France 1945-1990 Sujet - Nom géographique: France, Vie intellectuelle, 1945- Récits personnels Voir dans le SUDOC
Item type Current location Collection Call number Status Date due Barcode Item holds
Communication réserves Enssib
Réserve 2
Papier 070.9 DOM (Browse shelf) Available 8154478
Total holds: 0

A la fin de son journal, le 17 juin 1997, Jean-Marie Domenach écrivait : «Ne pas me déterminer par rapport à la mort, mais par rapport à la vie.» Dernière page du dernier de ses cahiers d'écolier, le seul dont la couverture soit encore claire, comme neuve. La série est disparate, d'épaisseur inégale, le format, scolaire, les couvertures, ternes. [...] Les cahiers se suivent et chaque couverture porte les dates des années écoulées. Mais il ne faut pas chercher un compte rendu rigoureux de ses travaux ni de ses combats. Parfois des indications ou la mention : «rien écrit ici depuis trois mois». Son journal, il le reprend «pour le plaisir» d'écrire, sans autre contrainte que celle de la mise en forme. Qu'il témoigne - l'aventure d'Esprit, les déceptions de l'après-guerre, la tragédie de l'Algérie, les prémices de 68 - ou qu'il raconte - ses rencontres avec les «grands», ceux qui ont fait l'histoire, comme avec chacun de ses interlocuteurs -, c'est un combattant qui parle, écoute, répond, intervient. S'il n'est pas content, il gronde ; une formule lui suffit pour assassiner l'adversaire ; une citation, anachronique, et on l'entend qui éclate de rire. Il n'a pas cessé de se battre contre les tricheurs, pour la libération de l'homme de toutes les tyrannies. Comment accepter le silence, laisser s'éteindre une voix qui s'adressait à tant d'amis ? Comment oublier sa réponse à la question qu'il se posait le 17 juin 1997 ? Il a continué à vivre sans se protéger et il est mort indigné. http://www.seuil.com/ouvrage/beaucoup-de-gueule-et-peu-d-or-journal-d-un-refractaire-1944-1977-jean-marie-domenach/9782020475518 site éditeur.

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.

Icons made by Freepik from www.flaticon.com is licensed by CC BY 3.0

La responsabilité de l'Enssib ne peut en aucune manière être engagée quant au contenu des informations figurant sur les documents hébergés sur son site et dont elle n’est pas l’auteur ou l’éditeur, à l’exclusion de ce qui est prévu par la Loi n°2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique. Sa responsabilité ne peut pas davantage être engagée quant aux conséquences pouvant résulter de l'utilisation ou l'interprétation de l'ensemble des documents figurants sur son site.

Powered by Koha

//