Enssib  - École Nationale Supérieure des Sciences de l'Information et des Bibliothèques

École Nationale Supérieure
des Sciences de l'Information et des Bibliothèques

Le bon gouvernement / Pierre Rosanvallon

LivresAuteur principal: Rosanvallon, Pierre, 1948-...., Auteur Langue: français.Éditeur : Paris : Éditions du Seuil, DL 2015Description : 1 vol. (405 p.) ; 22 cmISBN: 978-2-02-122422-1.Collection : ˜Les œLivres du nouveau monde, 1954-0558Résumé :
La 4e de couverture indique : "Nos régimes sont dits démocratiques parce qu’ils sont consacrés par les urnes. Mais nous ne sommes pas gouvernés démocratiquement, car l’action des gouvernements n’obéit pas à des règles de transparence, d’exercice de la responsabilité, de réactivité ou d’écoute des citoyens clairement établies. D’où la spécificité du désarroi et de la colère de nos contemporains. À l’âge d’une présidentialisation caractérisée par la concentration des pouvoirs entre les mains de l’exécutif, Pierre Rosanvallon montre que le problème n’est plus seulement celui de la « crise de la représentation ». Il est devenu celui du mal-gouvernement. Or la théorie de la démocratie a jusqu’à présent fait l’impasse sur cette question des rapports entre gouvernés et gouvernants en se limitant à penser la représentation et l’élection. Il est donc urgent d’aller aujourd’hui plus loin pour comprendre les mécanismes de ce mal-gouvernement et déterminer les conditions d’une nouvelle révolution démocratique à accomplir. Ce livre propose d’ordonner les aspirations et les réflexions qui s’expriment aujourd’hui dans de nombreux secteurs de la société civile et dans le monde militant autour de ces questions en distinguant les qualités requises des gouvernants et les règles organisatrices de la relation entre gouvernés et gouvernants. Réunies, celles-ci forment les principes d’une démocratie d’exercice comme bon gouvernement."La théorie de la démocratie a jusqu'à présent fait l'impasse sur la question des rapports entre gouvernés et gouvernants en se limitant à penser la représentation et l'élection. Il devient donc urgent de définir les conditions d'une nouvelle révolution démocratique et de poser les principes d'une démocratie d'exercice. ©Electre 2015
Sujet - Nom commun: Démocratie | Gouvernance | Représentation politique | Légitimité (science politique) Voir dans le SUDOC
Holdings
Item type Current library Collection Shelving location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt normal Enssib
Papier Pôle Savoirs 320 POL r (Browse shelf(Opens below)) Available 8590347
Total holds: 0

Notes bibliogr. Index

La 4e de couverture indique : "Nos régimes sont dits démocratiques parce qu’ils sont consacrés par les urnes. Mais nous ne sommes pas gouvernés démocratiquement, car l’action des gouvernements n’obéit pas à des règles de transparence, d’exercice de la responsabilité, de réactivité ou d’écoute des citoyens clairement établies. D’où la spécificité du désarroi et de la colère de nos contemporains. À l’âge d’une présidentialisation caractérisée par la concentration des pouvoirs entre les mains de l’exécutif, Pierre Rosanvallon montre que le problème n’est plus seulement celui de la « crise de la représentation ». Il est devenu celui du mal-gouvernement. Or la théorie de la démocratie a jusqu’à présent fait l’impasse sur cette question des rapports entre gouvernés et gouvernants en se limitant à penser la représentation et l’élection. Il est donc urgent d’aller aujourd’hui plus loin pour comprendre les mécanismes de ce mal-gouvernement et déterminer les conditions d’une nouvelle révolution démocratique à accomplir. Ce livre propose d’ordonner les aspirations et les réflexions qui s’expriment aujourd’hui dans de nombreux secteurs de la société civile et dans le monde militant autour de ces questions en distinguant les qualités requises des gouvernants et les règles organisatrices de la relation entre gouvernés et gouvernants. Réunies, celles-ci forment les principes d’une démocratie d’exercice comme bon gouvernement."

La théorie de la démocratie a jusqu'à présent fait l'impasse sur la question des rapports entre gouvernés et gouvernants en se limitant à penser la représentation et l'élection. Il devient donc urgent de définir les conditions d'une nouvelle révolution démocratique et de poser les principes d'une démocratie d'exercice. ©Electre 2015

There are no comments on this title.

to post a comment.