Enssib  - École Nationale Supérieure des Sciences de l'Information et des Bibliothèques

École Nationale Supérieure
des Sciences de l'Information et des Bibliothèques

Les bulles de Bilbao : la mutation des musées depuis Frank Gehry / Luis Miguel Lus Arana, Jean-Michel Tobelem, Joan Ockman

LivresAuteur principal: Lus Arana, Luis Miguel, 19..-...., Auteur Co-auteur: Tobelem, Jean-Michel, 1961-...., Auteur ;Ockman, Joan, Auteur Langue: français.Éditeur : [Paris] : Éditions B2, DL 2014Description : 1 vol. (141 p. dont [30] de pl.) : ill., couv. ill. ; 15 cmISBN: 978-2-36509-041-4.Collection : Actualités (Éd. B2), 2119-8918Résumé : "Après ses projets pour Disney, Vitra ou Minneapolis, lancés entre 1987 et 1990, Frank Gehry allait devenir infiniment redevable envers la Fondation Guggenheim. En effet, à la suite de négociations avec la région basque et la capitale des Émirats arabes unis - la fondation n'assurant qu'un rôle d'opérateur de ses propres collections -, Thomas Krens lui confie les musées de Bilbao (1991-1997) et d'Abou Dabi (2006-2-). Depuis, ce modèle de franchise a révolutionné les stratégies muséales et urbaines - notamment celles du Centre Pompidou-Metz ou des Louvre-Lens ou Abou Dabi. Mais les fondations Luma (2010-) ou Louis-Vuitton (2001-2014) s'appropriant elles aussi le « style Gehry » à Arles ou à Paris, que révèlent donc toutes ces mutations privatisées ?"Sujet - Nom de personne: Gehry, Frank Owen, 1929- Influence Sujet - Collectivité: Museo Guggenheim, Bilbao, Espagne Influence Sujet - Nom commun: Musées (constructions) 1990-2020 Voir dans le SUDOC
Holdings
Item type Current library Collection Shelving location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt normal Enssib
Papier Pôle Métiers du livre et de la culture 069 MUS l (Browse shelf(Opens below)) Available 861758B
Total holds: 0

Notes bibliogr.

"Après ses projets pour Disney, Vitra ou Minneapolis, lancés entre 1987 et 1990, Frank Gehry allait devenir infiniment redevable envers la Fondation Guggenheim. En effet, à la suite de négociations avec la région basque et la capitale des Émirats arabes unis - la fondation n'assurant qu'un rôle d'opérateur de ses propres collections -, Thomas Krens lui confie les musées de Bilbao (1991-1997) et d'Abou Dabi (2006-2-). Depuis, ce modèle de franchise a révolutionné les stratégies muséales et urbaines - notamment celles du Centre Pompidou-Metz ou des Louvre-Lens ou Abou Dabi. Mais les fondations Luma (2010-) ou Louis-Vuitton (2001-2014) s'appropriant elles aussi le « style Gehry » à Arles ou à Paris, que révèlent donc toutes ces mutations privatisées ?"

There are no comments on this title.

to post a comment.