Enssib  - École Nationale Supérieure des Sciences de l'Information et des Bibliothèques

École Nationale Supérieure
des Sciences de l'Information et des Bibliothèques

Le caveau de famille : roman / Katarina Mazetti ; traduit du suédois par Lena Grumbach

LivresAuteur principal: Mazetti, Katarina, 1944-...., Auteur Auteur secondaire: Grumbach, Lena, 1950-...., Traducteur Langue: français ; de l'oeuvre originale, suedois.Éditeur : Montfort-en Chalosse : Gaïa éd., DL 2011Description : 1 vol. (237 p.) : couv. ill. en coul. ; 22 cmISBN: 978-2-84720-192-5.Est une traduction de : FamiljegravenRésumé : La quatrième de couverture indique : "Elle c'est Désirée, la bibliothécaire, et lui c'est Benny, le paysan. Elle dévore avec autant d’ardeur les livres et les produits bio, lui élève des vaches et n’imagine pas qu’on puisse lire « de son plein gré ». Pourtant, ils se sont promis trois essais pour avoir un enfant ensemble. Si cela ne donne rien, c’est terminé pour toujours. Et si ça marche… Comme le disait un critique littéraire suédois : « Le quotidien tue l’amour, la vie de famille l’enterre. » C’est gai. Bienvenue dans le caveau de famille ! Pétillant et jubilatoire."Sujet - Forme: Roman suédois -- 2000- Traductions françaises Voir dans le SUDOC
Holdings
Item type Current library Collection Shelving location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt normal Enssib
Papier Bib&Co DEC MAZ (Browse shelf(Opens below)) Available 8403687
Total holds: 0

Cet ouvrage constitue une suite au roman "Le mec de la tombe d'à côté" du même auteur

Trad. de : "Familjegraven"

La quatrième de couverture indique : "Elle c'est Désirée, la bibliothécaire, et lui c'est Benny, le paysan. Elle dévore avec autant d’ardeur les livres et les produits bio, lui élève des vaches et n’imagine pas qu’on puisse lire « de son plein gré ». Pourtant, ils se sont promis trois essais pour avoir un enfant ensemble. Si cela ne donne rien, c’est terminé pour toujours. Et si ça marche… Comme le disait un critique littéraire suédois : « Le quotidien tue l’amour, la vie de famille l’enterre. » C’est gai. Bienvenue dans le caveau de famille ! Pétillant et jubilatoire."

There are no comments on this title.

to post a comment.