Enssib  - École Nationale Supérieure des Sciences de l'Information et des Bibliothèques

École Nationale Supérieure
des Sciences de l'Information et des Bibliothèques

Normal view MARC view ISBD view

La chimie et l'art : le génie au service de l'homme / Christian Amatore, Anne Bouquillon, Sophie Descamps-Lequime... [et al.] ; coordonné par Minh-Thu Dinh-Audouin, Rose Agnès Jacquesy, Danièle Olivier... [et al.]

Type de document : LivresAuteur secondaire: Dinh, Minh-Thu, 1978-...., Direct. Publication ;Jacquesy, Rose, Direct. Publication ;Olivier, Danièle, Direct. Publication Titre uniforme: Colloque, Paris, Maison de la chimie, 2009Langue : français.Éditeur : Les Ulis : EDP Sciences, copyright 2010Description : 1 vol. (228 p.) : ill. en noir et en coul., cartes, couv. ill. en coul. ; 24 cmISBN : 978-2-7598-0527-3.Collection : ˜L'œActualité chimique, 1958-007XA pour autre édition sur un support différent : ˜La œchimie et l'art, Ressource électronique, le génie au service de l'homme, Christian Amatore, Anne Bouquillon, Sophie Descamps-Lequime... [et al.], Les Ulis, EDP Sciences, 2011Résumé: Chimie ! Art ! Quel étrange rapprochement pourraient dire l'amateur de tableaux ou de sculpture, le mélomane encore davantage, au vu de ces deux mots. Qu'on leur laisse donc le plaisir de l'émotion de l'oeuvre sans l'encombrer du voisinage d'une science, d'une technique, qui ne leur ont pas forcément laissé le meilleur souvenir. Ce livre, issu d'un colloque entre artistes et chimistes, parrainé par la Fondation de la Maison de la Chimie, témoigne en fait de l'importance de ces deux mots pris ensemble. Car avant l'émotion, avant l'existence, l'oeuvre d'art n'est que matière - le bois du violon, le pigment de la couleur, la substance de la sculpture. Et voilà qui met l'artiste - et non plus l'amateur ou le mélomane - dans sa vraie situation : le médiateur qui, de la matière brute, grâce à son travail, crée l'oeuvre. La prise de conscience de cette réalité transforme notre regard sur l'artiste, car s'il se veut maître de la matière, il est préférable qu'il la comprenne, qu'il sache prévoir ses comportements devant ses efforts et... voilà qu'on retrouve la chimie puis, dans le même mouvement, le chimiste avec sa capacité de prédiction des transformations de la matière, la puissance de ses analyses. Comme un pas de deux davantage que comme un dialogue, les auteurs se dévoilent soit artistes soit chimistes. Les premiers se fascinent pour le jeu des transformations que leur pinceau ou qu'une opération de brutal mélange d'espèces peuvent produire, ou encore s'émerveillent de cette myriade de matériaux (les matières plastiques) que personne ne connaissait avant eux - puisqu'ils viennent d'être sortis des laboratoires de chimie - et s'étonnent des nouveaux objets, des nouvelles oeuvres, qu'en tire leur art. Les autres se font enquêteurs et démasquent derrière les fards égyptiens le souci de la prophylaxie des yeux, restaurent au-delà de leur aspect actuel la réalité des bronzes antiques, admirent les performances de l'empirisme des artistes de l'Antiquité lorsqu'ils osent des transformations thermiques qui conduisent au verre, à la faïence. Et puis il y a la couleur ! Merveille de la perception humaine qui est aussi un grand acquis de la science moderne et particulièrement de la chimie qui en comprend la gamme des variations que leur apporte le vieillissement. Cet ouvrage intéressera toute femme ou tout homme de culture, démontrant la nécessité d'abattre les frontières : le chimiste peut aider l'artiste mais à son tour s'enrichit de comprendre comment les oeuvres traversent le temps. Le lecteur, lui, jettera un regard renouvelé sur l'art et s'apercevra que la connaissance scientifique n'a pas nuit à son émotion... bien au contraire. [Source : 4e de couv.]Sujet - Nom commun: Art et sciences Actes de congrès | Art et technologie Actes de congrès | Couleur (art) Actes de congrès | Objets d'art -- Conservation et restauration Actes de congrès Voir dans le SUDOC
Item type Current location Collection Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt normal Enssib
Pôle Métiers du livre et de la culture
Papier 363 PRE c (Browse shelf) Available 837844G
Total holds: 0

Autre tirage : 2016

Ouvrage issu du colloque "Chimie et art, le génie au service de l'homme", qui s'est déroulé le 28 janvier 2009 à la Maison de la Chimie

Bibliogr. en fin de chaque contribution. Glossaire

Chimie ! Art ! Quel étrange rapprochement pourraient dire l'amateur de tableaux ou de sculpture, le mélomane encore davantage, au vu de ces deux mots. Qu'on leur laisse donc le plaisir de l'émotion de l'oeuvre sans l'encombrer du voisinage d'une science, d'une technique, qui ne leur ont pas forcément laissé le meilleur souvenir. Ce livre, issu d'un colloque entre artistes et chimistes, parrainé par la Fondation de la Maison de la Chimie, témoigne en fait de l'importance de ces deux mots pris ensemble. Car avant l'émotion, avant l'existence, l'oeuvre d'art n'est que matière - le bois du violon, le pigment de la couleur, la substance de la sculpture. Et voilà qui met l'artiste - et non plus l'amateur ou le mélomane - dans sa vraie situation : le médiateur qui, de la matière brute, grâce à son travail, crée l'oeuvre. La prise de conscience de cette réalité transforme notre regard sur l'artiste, car s'il se veut maître de la matière, il est préférable qu'il la comprenne, qu'il sache prévoir ses comportements devant ses efforts et... voilà qu'on retrouve la chimie puis, dans le même mouvement, le chimiste avec sa capacité de prédiction des transformations de la matière, la puissance de ses analyses. Comme un pas de deux davantage que comme un dialogue, les auteurs se dévoilent soit artistes soit chimistes. Les premiers se fascinent pour le jeu des transformations que leur pinceau ou qu'une opération de brutal mélange d'espèces peuvent produire, ou encore s'émerveillent de cette myriade de matériaux (les matières plastiques) que personne ne connaissait avant eux - puisqu'ils viennent d'être sortis des laboratoires de chimie - et s'étonnent des nouveaux objets, des nouvelles oeuvres, qu'en tire leur art. Les autres se font enquêteurs et démasquent derrière les fards égyptiens le souci de la prophylaxie des yeux, restaurent au-delà de leur aspect actuel la réalité des bronzes antiques, admirent les performances de l'empirisme des artistes de l'Antiquité lorsqu'ils osent des transformations thermiques qui conduisent au verre, à la faïence. Et puis il y a la couleur ! Merveille de la perception humaine qui est aussi un grand acquis de la science moderne et particulièrement de la chimie qui en comprend la gamme des variations que leur apporte le vieillissement. Cet ouvrage intéressera toute femme ou tout homme de culture, démontrant la nécessité d'abattre les frontières : le chimiste peut aider l'artiste mais à son tour s'enrichit de comprendre comment les oeuvres traversent le temps. Le lecteur, lui, jettera un regard renouvelé sur l'art et s'apercevra que la connaissance scientifique n'a pas nuit à son émotion... bien au contraire. [Source : 4e de couv.]

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.

Koha version 19.05

Icons made by Freepik from www.flaticon.com is licensed by CC BY 3.0

La responsabilité de l'Enssib ne peut en aucune manière être engagée quant au contenu des informations figurant sur les documents hébergés sur son site et dont elle n’est pas l’auteur ou l’éditeur, à l’exclusion de ce qui est prévu par la Loi n°2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique. Sa responsabilité ne peut pas davantage être engagée quant aux conséquences pouvant résulter de l'utilisation ou l'interprétation de l'ensemble des documents figurants sur son site.

Powered by Koha