Enssib  - École Nationale Supérieure des Sciences de l'Information et des Bibliothèques

École Nationale Supérieure
des Sciences de l'Information et des Bibliothèques

La communication des sciences sur Internet : stratégies et pratiques / Nathalie Pignard-Cheynel ; [sous la dir. de Isabelle Pailliart]

LivresAuteur principal: Pignard-Cheynel, Nathalie, 1977-...., Auteur Co-auteur: Pailliart, Isabelle, Co-auteur collectivité: Université Stendhal, Grenoble, Langue: français ; du résumé, français ; du résumé, anglais.Éditeur : [Grenoble] : [Université Stendhal Grenoble 3], 2004Description : 2 vol. (529, 96 f.) ; 27 cmEst reproduit comme : ˜La œcommunication des sciences sur Internet, stratégies et pratiques, Nathalie Pignard-Cheynel, Lille, Atelier national de reproduction des thèses, 2004, Microfiches, Lille-ThèsesNote de thèse: Thèse de doctorat, Sciences de l'information et de la communication, Grenoble 3, 2004Résumé : Parmi les outils dont disposent les scientifiques pour communiquer et échanger leurs connaissances, la revue apparaît comme le média de référence, le support officiel et légitime des publications formelles. La revue scientifique cristallise, dans ses modes de conception, de production, de diffusion et de vente, des logiques opposées (logiques scientifique, symbolique et marchande). L'émergence d'Internet conduit à une redéfinition des rôles et des logiques qui prévalaient jusqu'alors. Nous avons envisagé cette évolution selon une double perspective : 1) l'offre et les stratégies des acteurs de l'édition scientifique, 2) les usages, et plus largement les pratiques des scientifiques, mis en évidence par l'analyse d'une communauté particulière, celle de la physique des particules. Les mouvements qui orientent le développement de la communication des sciences sur Internet se traduisent par une réorganisation du paysage de l'édition scientifique (à travers la consolidation de la place des acteurs traditionnels et l'émergence d'initiatives alternatives), par une remise en cause de la revue comme modèle dominant et légitime de la communication des sciences et par la mise en place de nouvelles modalités de participation à l'espace public scientifique.Sujet - Nom commun: Information scientifique | Périodiques électroniques | Édition électronique | Sciences, Ressources Internet Sujet - Forme: Thèses et écrits académiques Cote : TH 177Voir dans le SUDOC
Holdings
Item type Current library Collection Shelving location Call number Status Date due Barcode Item holds
Communication réserves Enssib
Papier Réserve 1 TH 177 (Browse shelf(Opens below)) Available 822457E
Total holds: 0

Thèse reproduite

Bibliogr. p. 484-515

Thèse de doctorat Sciences de l'information et de la communication Grenoble 3 2004

Parmi les outils dont disposent les scientifiques pour communiquer et échanger leurs connaissances, la revue apparaît comme le média de référence, le support officiel et légitime des publications formelles. La revue scientifique cristallise, dans ses modes de conception, de production, de diffusion et de vente, des logiques opposées (logiques scientifique, symbolique et marchande). L'émergence d'Internet conduit à une redéfinition des rôles et des logiques qui prévalaient jusqu'alors. Nous avons envisagé cette évolution selon une double perspective : 1) l'offre et les stratégies des acteurs de l'édition scientifique, 2) les usages, et plus largement les pratiques des scientifiques, mis en évidence par l'analyse d'une communauté particulière, celle de la physique des particules. Les mouvements qui orientent le développement de la communication des sciences sur Internet se traduisent par une réorganisation du paysage de l'édition scientifique (à travers la consolidation de la place des acteurs traditionnels et l'émergence d'initiatives alternatives), par une remise en cause de la revue comme modèle dominant et légitime de la communication des sciences et par la mise en place de nouvelles modalités de participation à l'espace public scientifique.

There are no comments on this title.

to post a comment.