Enssib  - École Nationale Supérieure des Sciences de l'Information et des Bibliothèques

École Nationale Supérieure
des Sciences de l'Information et des Bibliothèques

Normal view MARC view ISBD view

Concentration et déconcentration dans l'organisation des bibliothèques universitaires françaises de province (1855-1985) [Texte imprimé] / Alain Gleyze ; sous la dir. de Jean-François Tétu

Type de document : LivresAuteur principal: Gleyze, Alain, Auteur Auteur secondaire: Tétu, Jean-François, 19..-...., politologue, Auteur secondaire collectivité: Université Lumière, Lyon, Editeur scientifique Langue : français ; du résumé, français ; du résumé, anglais.Éditeur : [S.l.] : [s.n.], 1999Description : 2 vol. (839 f.) ; 30 cmEst reproduit comme : Concentration et déconcentration dans l'organisation des bibliothèques universitaires françaises de province (1855-1985), Ressource électronique, Alain Gleyze, [S.l.], [s.n.], 1999Note de thèse: Thèse de doctorat, Sciences de l'information et de la communication, Lyon 2, 1999Résumé: Définitions : L'organisation concentrée ou unifiée d'une bibliothèque universitaire est réalisée par la réunion de ses collections et de ses services en un seul bâtiment. La déconcentration consiste dans la dispersion de ces collections et de ces services dans plusieurs bâtiments. Ces formes de concentration et de déconcentration sont dites internes quand elles ne concernent que la bibliothèque universitaire. Il existe aussi des modes de concentration externe (réunio d'une bibliothèque universitaire et d'une autre bibliothèque, par exemple municipale) et de déconcentation externe (coexistence d'une bibliothèque universitaire concentrée ou déconcentrée avec des bibliothèques spécialisées dans une autre université). L'idéal des bibliothèques unifiées : La création des bibliothèques universitaires françaises de province de 1855 à 1879 est le résultat d'un processus de concentration par unification des bibliothèques générales des facultés. Cette création a précédé de plus de quinze ans la création des universités intervenue en 1896. Elle a eu pour but de préfigurer la réunion des facultés en universités. Cette réunion ne s'est cependant réalisée en 1896 que d'une manière formelle. Les bibliothèques universitaires sont restées coupées des facultés et rattachées à des universités dont la définition était plus administrative que scientifique. Des résistances à la création des bibliothèques universitaires se sont exprimées, et des bibliothèques spécialisées ont été maintenues ou créées à côté des bibliothèques universitaires. La division des bibliothèques universitaires : La constrution de nombreux bâtiments universitaires à partir du début des années 1960 a conduit à des formes d'organisation des bibliothèques universitaires très différentes de celles qui avaient été considérées comme rationnelles à l'origine. Le modèle d'organisation massivement déconcentré qui s'est alors mis en place est étudié d'une manière détaillée...Sujet - Nom commun: Bibliothèques universitaires, France, Administration, Histoire, Thèses et écrits académiques | Bibliothèques universitaires, France, Organisation, Histoire, Thèses et écrits académiques Ressources en ligne : Cliquez ici pour consulter en ligne | Cliquez ici pour consulter en ligneVoir dans le SUDOC
Item type Current location Collection Call number Status Date due Barcode Item holds
Communication réserves Enssib
Réserve 1
Papier TH 140 (Browse shelf) Available 8111221
Communication réserves Enssib
Réserve 1
Papier TH 140 (Browse shelf) Available 8111232
Total holds: 0

Bibliogr. f. 782-821. Index

Thèse de doctorat Sciences de l'information et de la communication Lyon 2 1999

Définitions : L'organisation concentrée ou unifiée d'une bibliothèque universitaire est réalisée par la réunion de ses collections et de ses services en un seul bâtiment. La déconcentration consiste dans la dispersion de ces collections et de ces services dans plusieurs bâtiments. Ces formes de concentration et de déconcentration sont dites internes quand elles ne concernent que la bibliothèque universitaire. Il existe aussi des modes de concentration externe (réunio d'une bibliothèque universitaire et d'une autre bibliothèque, par exemple municipale) et de déconcentation externe (coexistence d'une bibliothèque universitaire concentrée ou déconcentrée avec des bibliothèques spécialisées dans une autre université). L'idéal des bibliothèques unifiées : La création des bibliothèques universitaires françaises de province de 1855 à 1879 est le résultat d'un processus de concentration par unification des bibliothèques générales des facultés. Cette création a précédé de plus de quinze ans la création des universités intervenue en 1896. Elle a eu pour but de préfigurer la réunion des facultés en universités. Cette réunion ne s'est cependant réalisée en 1896 que d'une manière formelle. Les bibliothèques universitaires sont restées coupées des facultés et rattachées à des universités dont la définition était plus administrative que scientifique. Des résistances à la création des bibliothèques universitaires se sont exprimées, et des bibliothèques spécialisées ont été maintenues ou créées à côté des bibliothèques universitaires. La division des bibliothèques universitaires : La constrution de nombreux bâtiments universitaires à partir du début des années 1960 a conduit à des formes d'organisation des bibliothèques universitaires très différentes de celles qui avaient été considérées comme rationnelles à l'origine. Le modèle d'organisation massivement déconcentré qui s'est alors mis en place est étudié d'une manière détaillée...

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.

Koha version 19.05

Icons made by Freepik from www.flaticon.com is licensed by CC BY 3.0

La responsabilité de l'Enssib ne peut en aucune manière être engagée quant au contenu des informations figurant sur les documents hébergés sur son site et dont elle n’est pas l’auteur ou l’éditeur, à l’exclusion de ce qui est prévu par la Loi n°2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique. Sa responsabilité ne peut pas davantage être engagée quant aux conséquences pouvant résulter de l'utilisation ou l'interprétation de l'ensemble des documents figurants sur son site.

Powered by Koha