Enssib  - École Nationale Supérieure des Sciences de l'Information et des Bibliothèques

École Nationale Supérieure
des Sciences de l'Information et des Bibliothèques

Normal view MARC view ISBD view

Développer les usages des logiciels collaboratifs [Texte imprimé] : le rôle des SI, des RH et des managers / Roxana Ologeanu-Taddei, Amandine Pascal, Robert Tchobanian,... [et al.] ; coordination éditoriale Ewan Oiry

Type de document : LivresAuteur principal: Ologeanu, Roxana, 1974-...., Auteur Co-auteur: Pascal, Amandine, 1980-, Auteur ;Tchobanian, Robert, 1948-...., Auteur ;Fallery, Bernard, Auteur ;Bondarouk, Tanya, Auteur ;Ruël, Huub, Auteur ;Jongejan, Johan, Auteur Auteur secondaire: Oiry, Ewan, 1973-...., Direct. Publication Langue : français.Éditeur : Paris, Berlin, Heidelberg [etc.] : Springer, DL 2013, cop. 2013Description : 1 vol. (VI-120 p.) : ill., couv. ill. en coul. ; 20 cmISBN : 978-2-8178-0436-1.Collection : Collection Espaces numériques, 2265-3104A pour autre édition sur un support différent : Développer les usages des logiciels collaboratifs, Le rôle des SI, des RH et des managers, Roxana Ologeanu-Taddei, Amandine Pascal, Robert Tchobanian, Bernard Fallery, Tanya Bondarouk, Huub Ruel, Johan Jongejan, Paris, Springer-Verlag France, Springer e-books, 2013, 978-2-8178-0437-8Résumé: Les services des Ressources Humaines (RH) constatent souvent une faible utilisation des outils collaboratifs et de l'intranet au sein de l'entreprise. Les auteurs de cet ouvrage tentent d'en élucider les raisons et proposent des pistes d'actions pour développer ces usages. Fondé sur 11 études de cas (une TPE, une association, une PME industrielle, un grand groupe industriel, un groupe de services, etc), cet ouvrage remet en cause certaines idées reçues et développe quelques idées-forces : les outils sont en concurrence les uns avec les autres et, bien que peu efficace, le mail est un concurrent très implanté ; les salariés utilisent l'outil s'il prend sens par rapport à la représentation qu'ils se font de leur métier ; les salariés utilisent l'outil s'il est cohérent par rapport à la représentation qu'ils se font des objectifs stratégiques de leur service et de leur entreprise. Les auteurs soulignent également que les politiques de RH ne peuvent pas inciter directement à l'usage des outils collaboratifs (par une prime à l'usage par exemple). Celles-ci sont rejetées par les salariés. Les directions des RH doivent donc faire preuve d'inventivité et d'innovation pour trouver des incitations indirectes à l'usage des outils collaboratifs. Cet ouvrage propose donc de dépasser les approches individuelles (caractère technophile des utilisateurs, etc.) et techniques (concevoir des technologies "user friendly", etc) pour développer une vision stratégique et organisationnelle des usages des outils collaboratifs. [Source : d'après la 4e de couverture]Sujet - Nom commun: Gestion d'entreprise, Systèmes d'information | Personnel, Participation à la gestion Études de cas | Systèmes d'information, Gestion | Ressources humaines Systèmes d'information | Personnel, Direction Systèmes d'information Voir dans le SUDOC
Item type Current location Collection Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt normal Enssib
Pôle Management-Economie-Gestion
Papier 658.4 INF d (Browse shelf) Available 8463708
Total holds: 0

SI = Système d'information ; RH = Ressources humaines

Autres contributions : Bernard Fallery, Tanya Bondarouk, Huub Ruel, Johan Jongejan (auteurs)

Bibliogr. p. [117]-120

Les services des Ressources Humaines (RH) constatent souvent une faible utilisation des outils collaboratifs et de l'intranet au sein de l'entreprise. Les auteurs de cet ouvrage tentent d'en élucider les raisons et proposent des pistes d'actions pour développer ces usages. Fondé sur 11 études de cas (une TPE, une association, une PME industrielle, un grand groupe industriel, un groupe de services, etc), cet ouvrage remet en cause certaines idées reçues et développe quelques idées-forces : les outils sont en concurrence les uns avec les autres et, bien que peu efficace, le mail est un concurrent très implanté ; les salariés utilisent l'outil s'il prend sens par rapport à la représentation qu'ils se font de leur métier ; les salariés utilisent l'outil s'il est cohérent par rapport à la représentation qu'ils se font des objectifs stratégiques de leur service et de leur entreprise. Les auteurs soulignent également que les politiques de RH ne peuvent pas inciter directement à l'usage des outils collaboratifs (par une prime à l'usage par exemple). Celles-ci sont rejetées par les salariés. Les directions des RH doivent donc faire preuve d'inventivité et d'innovation pour trouver des incitations indirectes à l'usage des outils collaboratifs. Cet ouvrage propose donc de dépasser les approches individuelles (caractère technophile des utilisateurs, etc.) et techniques (concevoir des technologies "user friendly", etc) pour développer une vision stratégique et organisationnelle des usages des outils collaboratifs. [Source : d'après la 4e de couverture]

1. DES TRAVAUX RECENTS MONTRENT QUE LE TYPE DE HIERARCHIE ET LES POLITIQUES RH POURRAIENT INFLUENCER LES USAGES DES LOGICIELS COLLABORATIFS I. La littérature en SI a progressivement fait disparaître la question de la structure des organisations II. Des travaux récents en SI font ré-émerger la question de la structure des organisations III.La littérature en RH met en avant le rôle des politiques en RH, des identités professionnelles, des modes de coordination et d'enrôlement dans l'innovation 2. METHODOLOGIE ET PRESENTATION DES 11 ETUDES DE CAS I. Choix et justification de la méthodologie II. Présentation de l'outil LiveLink III. Présentation des cas étudiés IV. Etudes de trois cas complémentaires 3. RESULTATS I. Point préliminaire sur la "diversité" de l'outil "unique" II. Résultats sur le lien entre usages et nature de la tâche III. Résultats sur le lien entre usages Livelink et type de structure organisationnelle IV. Résultats sur les liens entre usages de LiveLink et politiques RH 4. CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES I. La diversité des situations collaboratives II. Quels sentiers pour l'élargissement des situations collaboratives ? III. Le portail, articulation optimisée des outils collaboratifs ou normalisation "top-down" ?

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.

Koha version 19.05

Icons made by Freepik from www.flaticon.com is licensed by CC BY 3.0

La responsabilité de l'Enssib ne peut en aucune manière être engagée quant au contenu des informations figurant sur les documents hébergés sur son site et dont elle n’est pas l’auteur ou l’éditeur, à l’exclusion de ce qui est prévu par la Loi n°2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique. Sa responsabilité ne peut pas davantage être engagée quant aux conséquences pouvant résulter de l'utilisation ou l'interprétation de l'ensemble des documents figurants sur son site.

Powered by Koha