Enssib  - École Nationale Supérieure des Sciences de l'Information et des Bibliothèques

École Nationale Supérieure
des Sciences de l'Information et des Bibliothèques

Normal view MARC view ISBD view

L'Aleph / Jorge Luis Borges ; traduit de l'espagnol par Roger Caillois et René L.-F. Durand ; [avertissement de Roger Caillois]

Type de document : LivresTraduction de: 103875271, 79298, ˜El œAleph[Texte imprimé] / Jorge Luis Borges, Buenos Aires, Emecé ed. = impr. 1962, 1 vol. (198 p.), Colección piraguaAuteur principal: Borges, Jorge Luis, 1899-1986, Auteur Auteur secondaire: Caillois, Roger, 1913-1978, Traducteur, Préfacier ;Durand, René L. F., 1910-...., Traducteur Langue : français ; de l'oeuvre originale, espagnol.Éditeur : [Paris] : Gallimard, impr 1984, cop. 1967 : Impr. S.E.P.C.Description : 1 vol. (220 p.) : couv. ill. ; 19 cmISBN : 2-07-029666-0; 978-2-07-029666-8.Collection : Collection L'Imaginaire, 0151-7090, 13Appartient à la collection : Collection L'Imaginaire, 0151-7090, 13Est une traduction de : ˜El œAleph, Texte imprimé, Jorge Luis Borges, Buenos Aires, Emecé ed., impr. 1962, 1 vol. (198 p.), Colección piraguaSujet - Nom commun: Nouvelles argentines 20e siècle Voir dans le SUDOC
Item type Current location Collection Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt normal Enssib
Fonds découverte
Papier DEC BOR (Browse shelf) Available 8217131
Total holds: 0

Trad. de : "El Aleph"

Autres tirages : 1977, 1978, 1980, 1982, 1983, 1985, 1988, 1990, 1992, 1993, 1994, 1995, 1997, 1998, 2000, 2003, 2005, 2007, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2017

La 4e de couverture indique : "L'Aleph restera, je crois, comme le recueil de la maturité de Borges conteur. Ses récits précédents, le plus souvent, n'ont ni intrigue ni personnages. Ce sont des exposés quasi axiomatiques d'une situation abstraite qui, poussée à l'extrême en tout sens concevable, se révèle vertigineuse.Les nouvelles de L'Aleph sont moins roides, plus concrètes. Certaines touchent au roman policier, sans d'ailleurs en être plus humaines. Toutes comportent l'élément de symétrie fondamentale, où j'aperçois pour ma part le ressort ultime de l'art de Borges. Ainsi, dans L'Immortel : s'il existe quelque part une source dont l'eau procure l'immortalité, il en est nécessairement ailleurs une autre qui la reprend. Et ainsi de suite...Borges : inventeur du conte métaphysique. Je retournerai volontiers en sa faveur la définition qu'il a proposée de la théologie ; une variété de la littérature fantastique. Ses contes, qui sont aussi des démonstrations, constituent aussi bien une problématique anxieuse des impasses de la théologie.Roger Caillois"

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.

Icons made by Freepik from www.flaticon.com is licensed by CC BY 3.0

La responsabilité de l'Enssib ne peut en aucune manière être engagée quant au contenu des informations figurant sur les documents hébergés sur son site et dont elle n’est pas l’auteur ou l’éditeur, à l’exclusion de ce qui est prévu par la Loi n°2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique. Sa responsabilité ne peut pas davantage être engagée quant aux conséquences pouvant résulter de l'utilisation ou l'interprétation de l'ensemble des documents figurants sur son site.

Powered by Koha

//